13/06/2006

Question de poids

Ca n'est un secret pour aucune des personnes qui la cotoient au boulot. Ma collegue a pris du poids.
Meme moi, de ma fenetre, je l'ai vu récemment.
Elle qui était si bien proportionnée il y a qques semaines, je vois maintenant qu'elle a pris de l'embonpoint (on voit mieux avec les tenues légeres de l'été).
Ca me rend triste de la voir ainsi.
Comme si depuis qu'on ne s'était vu de pres, elle avait pris du poids...
Se laisse-t'elle aller ?
Elle se dit tres fatiguée, par ailleurs.

En fait, je me mets trop à sa place.
Je n'aimerais pas prendre du poids, au point d'etre moins attirant. Je me sentirais tres mal dans ma peau.J'imagine d'ailleur aisément que ca la déprime de prendre ainsi du poids.
Je suis triste pour elle.
Suis-je trop compatissant ?

Quand on prends du poids, je pense que le plus dur, ce sont ts les petits détails qui vous font sentir combien ca n'est plus comme avant. Par exemple, j'imagine que si on prend 10 ou 15 kgs, ca n'est peut-etre plus pareil sur la piste de danse.
Et je ne parle pas des fringues...
Tt ce genre de choses qui font mal, qui mettent en évidence que qqchose a changé.
Le tout ca n'est de pas penser que c'est définitif.

Je ne peux pas rire de quelqu'un qui a grossi.
Meme pour un mec. Je me rapppelle en terminale, il y a avait un copain qui avait bcp grossi, et il se laissait aller... Il s'en foutait, et heureusement, il avait le moral. Mais ca me touchait quand meme.
Et pour une femme, à plus forte raison, ca me touche.

Je n'aimerais pas voir ma petite collegue se laisser aller completement, l'imaginer seule à manger des petits plats industrielles préparés ts les soirs, boire du coca constamment, etc. Et par la-meme succomber à la société de consommation, s'écrouler face à elle, s'écraser et ne plus être personne.
Ca serait comme si elle laissait tomber ses idées, son allant, son énergie positive, ... ca serait un tel gachis, elle qui a un si fort potentiel.

Je dramatise ?
Peut-etre s'agit-il a-t'elle un probleme de métabolisme,
Ou bien un laisser-aller momentané...
Apres tout, elle faisait tres attention à sa forme physique et son poids, j'espere qu'elle va se reprendre en main.
J'aimerais lui parler de ça, plus par inquiétude sur sa santé que par curiosité ... mais c'est délicat, et des collegues lui ont peut-etre déja fait des remarques pas tres agréables (tout le monde n'est pas fin).
J'aimerais l'aider... mais on ne peut pas forcer les gens à se confier meme si l'on sent un probleme, meme si on veut les aider de tout notre coeur.

P.S.
J'oublie ce qui me semble évident : je l'aime tjs...
Et ca m'a fait d'ailleurs réaliser à quel point je l'aime au sens large du terme.
Il m'est difficile de ne pas l'aimer, c'est une fille adorable, ca serait contre-nautre de ne pas l'aimer. Presque tout le monde l'adore ... moi sans doute un peu plus, c'est tout.
Ca ne m'empeche pas de mener ma vie à coté, et tenter l'ouverture avec d'autres personnes.


D'ailleurs, c'est une coincidence, mais je vous encourage à lire le post d'Esrelle (BlaBlaDuneBlonde) de ce soir.
Aurait-on perdu la guerre ?

19:53 Écrit par Eric | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

Commentaires

Pas si simple Si ses nouveaux kilos ne touchent pas tes sentiments alors va lui causer. Soit elle n'a pas vu le changement chez elle (si si, ça arrive, je suis bien placée pour le savoir !), soit elle sera contente de voir que ton regard n'a pas changé. Et une prise de poids n'est pas forcement lié à un laissé-allé. Ça peut être plus compliqué qu'une histoire de coca. Elle te raontera peut-ête ses soucis ?
( et merci pour le lien ;=)))

Écrit par : esrelle | 13/06/2006

"J'aimerais l'aider" Parce que tu as le sentiment qu'elle à besoin d'aide ?

Écrit par : Nola | 14/06/2006

amour et/ou désir .... la petite collègue adorée et adorable s'est "élargie", et je l'aime au sens le plus "large" du terme ... ;-) question d'amour et de désir ...
pas une question de poids donc ....

Écrit par : trnsparente | 14/06/2006

A toutes et tous Je lui en ai parlé délicatement au détour d'un mail.
Elle m'a assuré que ca allait tres bien, elle m'en remerciait.
Cela dit, elle ne souhaitait pas en parler.
Mais elle m'a fait comprendre que je n'avais pas à être aussi gentil (ou attentionné).
Elle n'a pas besoin d'"aide", de se confier.
Je ne dois pas en faire plus. Je me préoccupe trop d'elle.
Etant un amoureux transi, je peux comprendre son attitude.
Elle est tjs mignonne, on a eu qqes échanges de mails cette semaine, et je sens qu'elle m'apprécie, qu'elle m'aime comme je suis, je pense que ca l'a tjs été, mais que j'en doute parfois trop (étant de nature inquiete sur certains aspects).

merci,

Amitiés,

Écrit par : Eric | 14/06/2006

Quelle belle preuve... d'amitié, d'amour ....
Quelle sensibilité de la part d'un homme...
Il devrait y en avoir plus des comme toi !!! LOL

Écrit par : risaloca / aputsaca | 16/06/2006

Les commentaires sont fermés.