22/01/2006

Caroline

J'ai fait un drole de reve il n'y a pas longtemps.
Pas tres gai, mais finalement, empli de tendresse et pas si triste que ça.
J'ai hésité avant de le dévoiler...
Mais je vous mets en garde : vous n'etes pas obligé de "subir" ça.

Caroline
(reve du 13 au 14 janvier 2006)

[la réalité vécue avant le rêve, pour situer le contexte]

Cela faisait des années que j'avais oublié Caroline, et que je ne voulais plus entendre parler d'elle.
Elle m'avait trop fait souffrir, et elle avait abusé de ma gentillesse.
Je me sentais floué et je me fichais bien de savoir ce qu'elle devenait.
On s'était rencontré dans l'immeuble, quand j'habitais Paris.Elle venait de faire une tentative de suicide, et elle voulait ne pas être seule.
On a ensuite lié amitié. Mais trop de plans foireux, des "copains" pas fréquentables, des affaires louches, son ancien copain qui joue les Kurt COBAIN au dernier jour, un copain actuel en prison...
Et elle dans tout ça qui surnage...
Je n'en pouvais plus de m'inquiéter pour elle, pendant mon stage, à devoir appeler les pompiers parcequ'elle m'appelle et me dit qu'elle va faire une connerie.
Quand je faisais mon service militaire, sans pouvoir faire quoi que ce soit, je l'appelais, et je faisais un mouron pas possible.
Bien sur, elle ne travaillait pas. Elle vivotait de le pension d'invalidité de sa mere para (ou tetra)-plégique.
C'en était trop. Elle faisait moins de connerie, mais était tjs à coté de la plaque.
Je voulais l'oublier.

[le rêve]

De l'eau avait coulé sous les ponts.

Caroline me laisse un SMS pour me dire qu'elle est à l'hopital.Moi qui ne l'avait pas vu depuis des années et qui ne voulait plus la voir; j'y vais malgré tout car je suis inquiet pour elle.
J'arrive dans la grande chambre, une infirmiere est là, et une fille malade dans un lit.
La fille a le visage plutot mat, bronzé, ces bras maladifs sont recroquivillés sur son buste, elle est nue, semble-t'il en haut.
Je demande à l'infirmiere où est Caroline.
... En fait, c'est elle, dans le lit.
Son corps fait pitié, avec ses bras chetifs qu'on semble avoir "arrangés" (attachés ?) devant. J'ai peur de la casser.
Elle essaie de se lever, et on se fait la bise, ou plus exactement je l'enlace tendrement, cela dure, c'est un moment si doux, si humain. Une intense tendresse...
Et comme si ses années d'errement avaient été effacées.
Sauf qu'elle est malade.
Je crois comprendre mais je ne suis pas sûr qu'elle a le SIDA, car elle couchait à gauche à droite, inconsciente du danger, et je me dis avec effroi "Merde, son état va donc empirer...".
Son infirmiere l'aime bcp, en fait, elle l'appelle "sa blonde" car elle est un peu amoureuse d'elle. Une tentative inespèrée de trouver l'amour, me dis-je.
Mais Caroline a bcp de peche, elle est hyper positive. Ca m'étonne d'elle car on dirait qu'elle a enfin pris défintivement le bon chemin. Un peu tard, mais cet optimisme soudain et ultime me touche droit au coeur.

Sans doute ai-je été marqué par Petit-Frere dans la série Riget (L'hopital et ses fantomes) de Lars Von TRIER.

20:19 Écrit par Eric | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

Rêves Moi aussi, je fais souvent des rêves très élaborés, qui ont l'air d'avoir duré trois heures (!), parfois très tordus, et qui me laissent épuisé au réveil. Drôle aussi, quand je me réveille, j'allume ma radio, je me rendors, et je me mets à rêver tout en entendant tout ce qui se dit à la radio, j'y mets des images ou des situations invraisemblables...
Parfois, quand c'est la déprime, je me réfugie dans le rêves, mais sans savoir à l'avance ce que j'y trouverai : un vol plané harmonieux au dessus d'un fleuve, ou avoir un tueur à mes trousses...

Écrit par : nuages | 23/01/2006

... venu lézarder un peu avec grand plaisir sur ton blog.

Écrit par : mik | 23/01/2006

Salut, Eric, ... c'est vrai que les rêves, c'est parfois fort troublant !
Bizzz à toi et bonne soirée.

Écrit par : Béa | 23/01/2006

si j'ai bien compris... on se voit le 26???? héhéhé... à bientôt alors! prends soin de toi, je m'envole pour l'afrique demain matin, je reviens chargée a blog...!!! BISDOUX (!!!)

Écrit par : nanou | 25/01/2006

Les commentaires sont fermés.