16/01/2006

On continue

Je vais surement prendre un thé avec elle demain, j'en ai envie, j'aime beaucoup discuter avec elle.
Et je ne compte pas mettre au placard ce qui pourrait etre une relation d'amitié comme j'en connais peu (surtout avec une demoiselle). Ca sera peut-etre dur de ne rien ressentir, mais se défiler n'apporterait pas grand chose.
Ca me fera drole de la revoir...

J'ai parallelement à cette histoire penser à d'autres choses. Et un collegue m'a parlé de soirées sur la Seine, avec des filles comme j'aimerais ("classe")...

22:15 Écrit par Eric | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Il est probable... Qu'une amitié avec une collègue, c'est mieux.
Tu t'imagines si vous entamez une relation et puis que ça coince??? Devoir continuer à travailler ensemble? C'est toujours délicat. Et pourtant, c'est parfois sur le lieu du travail qu'on rencontre son âme soeur (pour un temps plus ou moins déterminé), puisque c'est dans une école où je donnais cours que j'ai rencontré mon futur ex-mari.
Comme quoi...
Enfin, je n'aime plus l'ex-mari, mais j'aime toujours l'endroit où je l'ai rencontré, endroit que je fréquente au moins deux fois par an...

Écrit par : Pivoine | 16/01/2006

J'en profite tout de même... Pour te faire un grand grand grand bonjour !!! De Bruxelles.

Écrit par : Pivoine | 16/01/2006

Les commentaires sont fermés.