14/01/2006

La révélation

Résumé des jours manquants :

Jeudi : dernier jour de la semaine pour moi (congé vendredi).
Quelques échanges de mail me laissaient croire que la douce collegue avait deviné mes sentiments.
Je propose un café. On le prend (mais avec un autre collegue).
Suite à ce café, je lui dis par mail que j'aurais préfèré lui dire en face ce qu'elle devine surement.
Mais en fait, elle ne s'était pas douté que j'avais des sentiments pour elle.
Ca la touche et lui fait mal au coeur pour moi.

Pour résumer : nouveau rateau :-(
Mais sans doute l'un des plus beaux.

Jeudi soir : un voisin que j'aime bcp veut prendre un verre chez moi, super ! Ca tombe à pic. Je n'ai pas lésiné sur le bourbon et la biere, mais certains rateaux peuvent s'arroser ;-)

Vendredi : mon aniversaire (35 ans).
Un collegue (celui qui m'avait présenté cette douce collegue) me souhaite bon aniversaire, en étant conscient que c'est pas le top en ce moment.
Je recois 2 mails de la douce collegue, et comme je m'y attendais un peu, elle n'avait pas oublié, elle m'a souhaité bon aniversaire, et un petit mot gentil...
Le soir, un couple d'amis (anciens voisins) m'invite pour mon aniv', ca m'a énormément touché !
Ce même soir, je me rends compte que ma douce collegue m'avait aussi envoyé un petit SMS tres mignon pour mon aniversaire.

Entre-temps, un vendredi gris, entre larmes (et oui ...) et positivisme.
Et oui, finalement, ca aurait été plus facile de l'oublier si elle n'était pas aussi gentille avec moi.

C'est vraiment une fille à part.

Ce matin, samedi, je me rase la tête, boule à zero, ca s'arrose. je rencontre une voisine (une qui me plait bcp humainement), tjs aussi séduisante malgré ces cernes sous les yeux.

Puis, un petit tour au parc Montsouris, avec la 9e de BEETHOVEN étirée (Leif INGE), des accords poignants qui s'éternisent...

15:45 Écrit par Eric | Lien permanent | Commentaires (11) |  Facebook |

Commentaires

... Difficile de trouver les mots adéquats...
Fin d'un autre coté, je me dis que bon, c'est typiquement féminin ca l'ambiguité du genre "nan nannnn m'enfin meilleurs amis voyons !"

Allez courage, la vie s'arrête pas !

Écrit par : MrP_MrF | 14/01/2006

Les ambiguïtés minent, à la longue... mais je suis certaine que, le jour où la bonne personne arrive, on n'a pas le temps de se poser des questions...
Bizzz à toi... récupère bien de ton anniv' !

Écrit par : Béa | 14/01/2006

BOn anniversaire un peu en retard: dans un sens tant mieux si elle a été claire .. tu peux arrêter de te faire des illusions même si cela fait mal quand m'eme ... elle finira par venir LA femme de ta vie ... souvent cêst quand on ne la cherche pas qu'elle apparait !!!!

Écrit par : Fanchon | 14/01/2006

bonjour un petit mot en passant et merveilleuse journée

Écrit par : coeurdenfant | 15/01/2006

;-) Joyeux anniversaire !

Écrit par : Rebelle | 15/01/2006

En retard ! Mais ! Bon Anniversaire, Eric !

Écrit par : loulou | 15/01/2006

.... Oh, j'étais triste pour toi...
La douce collegue... quelle douce expression aussi !
Courage, la vie continue.

Écrit par : nuages | 15/01/2006

un p'tit beurre day to youuuuuuuuuuuuu! l'ambiguité ça me connais moi aussi! courage, laisse le temps au temps et puis demain est un autre jour... je t'envoie mille bisdoux! bonne soirée "loulou"

Écrit par : nanou | 15/01/2006

Merci à toutes et à tous :-) ca vient du coeur.

Écrit par : Eric | 16/01/2006

pas besoin pas besoin de venir écrire des méchancetés sur les blogs des autres
c'est toi qui est nul de nul

Écrit par : Tianne | 17/01/2006

Merci Tianne et (qui tu sais) L'autre con m'indiffère; mais s'il aime perdre son temps, pourquoi pas. Il nous fait bien rire.

Écrit par : Eric | 19/01/2006

Les commentaires sont fermés.