25/12/2005

Question pour un champion

Qui suis-je ?

Comment me définir ?
Peut-etre entre Richard NIXON, Ed WOOD et Don QUICHOTTE.

L'esprit torturé de NIXON, la naiveté et passion d'Ed WOOD.
Bien sur, c'est pour donner un ordre d'idée, je ne suis par exemple pas parano ou fou comme NIXON semblait l'etre. N'ayez pas peur. Et puis on peut aussi être torturé comme l'est CRONENBERG, et pour moi ca serait quasiment un compliment.
Quant à Don QUICHOTTE, je vais bientot lire (enfin ! pourrait-on s'écrier) ce fameux Don Quixote de CERVENTES. On me l'a offert pour Noel.
J'ai tjs entendu parler de ce nom sans savoir ce qu'il en était.
Apres avoir vu le ratage de Terry GILLIAM (Lost in la mancha), cela m'a mis la puce à l'oreille.
Je risque bien de m'en faire un ami.

Apres tout ça, est-ce que j'ai encore une chance de plaire à cette fille ? Torturé, naif, passionné... des mots qui peuvent faire peur. D'un autre coté, c'est aussi à elle de me découvrir. Je la prends telle qu'elle est, peut-etre en fera-t'elle autant de moi.
J'ai le sentiment que si l'on se connait vraiment bien, alors c'est obligé que "quelquechose" se passe.

A ce sujet, re-voir le tres beau film de Tim BURTON sur Ed WOOD, et le sombre NIXON d'Oliver STONE (un peu saoulant, mais fascinant).

11:12 Écrit par Eric | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Le style Moi, ce serait plutôt le style de Marty Felman qui me ferait craquer :-)

Écrit par : loulou | 25/12/2005

Bonsoir eric ! Quel enthousiasme !!! Je n'oserais jamais évoquer mes anciennes amours sur mon blog, lol; ou alors, il me faudrait un blog spécial... C'est vrai que j'en ai commencé un différent: un récit (une réalité fictionnelle comme dit françois de biz-art, biz-art)... Le récit d'une amitié amoureuse, mais finalement, était-ce une amitié amoureuse? Je crois bien que nous étions amoureux tous les deux mais que nous savions pertinemment que quoi que ce soit entre nous n'aurait pas été très raisonnable...

En attendant, il est mort en 2000 et depuis, il me manque.

:-(

Écrit par : Pivoine | 25/12/2005

Les commentaires sont fermés.