14/12/2005

Les jolies collegues

N *** Depuis peu, une collegue est arrivée au boulot. Grande, mince, un visage fin et mutin à croquer, un joli corps affolement bien proportionné. De la classe dans sa démarche.
Elle est mignonne quand elle mange, avec ses petites (grandes en fait,... mais la délicatesse les rétrecit ;-) mains. Elle a un façon si féminine de manger. Et oui, et quand elle se leve pour baisse le store dans la cantine, il m'est difficile d'ignorer ce corps si bien fait. Le pire, c'est bien sur qu'elle ne se rend pas compte de son charme direct.
Enfin, physiquement, elle est tres attirante. Humainement, c'est un peu moins mon genre, même si elle est tres sympa et ouverte. Mais j'aime son innocence, sa pureté, sa fraicheur. Certes elle a moins 30 ans, l'age peut expliquer, mais je crois qu'elle sera tjs +/- comme ça. Je n'ai pas vraiment de genre de femmes, physiquement.
Cette semaine, à la cantine, elle me disait qu'elle n'aimait pas le poisson, mais que c'était bon pour la ligne; elle me disait ça comme pour avoir mon "aval", car je suis plus agé qu'elle, et normalement, je suis plus "grand" (adulte), ca doit etre pour ça qu'elle prend mon avis si au sérieux. Je me sens rarement considèré ainsi.
M *** Il y a aussi depuis longtemps une femme qui m'intrigue, elle est hyper féminine, et a une classe terrible : une vraie femme qui marche avec prestance et qui en impose, meme si elle est un peu farouche.
Les apparences sont trompeuses, je peux sembler nettement plus attiré par N que par M, mais c'est une impression. Car en fait, je me sens plus proche humainement de M. Et en définitif, j'hésite bcp. Et mon coeur reste tres ouvert, et je ne suis pas amoureux fou de ces 2 personnes (heureusement, d'ailleurs car pour la 1ere, ca serait embarrassant).

18:39 Écrit par Eric | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

L'amour au travail... Pas facile ! Le désir, l'attirance quotidienne pour une personne, ou deux, dont on ne sait pas grand-chose : est-elle "libre" ou non ? Je lui plais, ou non ? Elle me rejetterait, ou non ? Si elle me dit non, comment continuer à la voir en sachant que "c'est impossible", comment renoncer, comment ne pas tendre l'atmosphère...

Écrit par : nuages | 15/12/2005

... je viens lire tes aventures et te souhaiter un très bon week-end...
bisous et à bientôt ;-)

Écrit par : petite chose fragile | 16/12/2005

Les commentaires sont fermés.