15/05/2005

Beet' 9 strech

La 9e symphonie de BEETHOVEN étirée sur 24 heures... sans en changer la hauteur, et à l'aide de processus digitaux. Ca donne une sorte de bourdon très planant et hypnotisant. Ou comment créer en transformant ce qui existe. C'est assez incroyable, inutile de dire que j'adore. C'est fascinant de voir comment on peut envisager une oeuvre sur la durée. Imaginez Beethoven écrivant originellement une symphonie de 24h ... On peut transposer le cas aux petits groupes qiu essaient de copier leurs idoles. J'ai tjs trouvé futile d'essayer de (mal) copier alors qu'il est mieux de faire original en transformant. Certains artistes font des choses plus originales en transformant des choses connues (pensez aux samples, ou à cette 9e étirée) que d'autres artistes en pensant créer qquelqchose en composant... http://www.harsmedia.com/SoundBlog/Archief/00550.php http://www.park.nl/digidivi/9bs.pls Ecoutes recommandées (pour un apercu "rapide") :* Le début de B914.mp3,* Le début de B921.mp3 : il y a des la grandeur inouie dans cette lenteur, dans cette tension créée par l'étirement, peut-etre aussi une tristesse infinie car éprouvante dans son éternité (écouter vers 11'00"), et ce relachement vers 14'45" qui revien ensuite sur une tension. 19'50" : une reprise de ferveur, de foi...

12:15 Écrit par Eric | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Beethoven Je vais essayer de l'écouter...

Écrit par : Nana | 07/06/2005

Les commentaires sont fermés.